Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Dans Le Cas Mastorna, une route ordinaire et un banal accident ouvrent rien de moins qu’une exploration du continuum espace-temps. Cette performance poétique sur le temps invite le spectateur à vivre une expérience rare, qui déplace ses repères et lui fait traverser des interrogations existentielles autour de sa propre relativité…

Les textes de Georges Feydeau sont extraits de la pièce Mais n’te promène donc pas toute nue. L’œuvre théâtrale de Lars Norén est publiée et représentée en langue française par L’Arche, éditeur et agence théâtrale.

Sauvages, dont le nom est inspiré d’un rondeau des Indes galantes de Rameau, est une fresque baroque mêlant voix, clavecin, musique électroacoustique et vidéo.

The Amazing Keystone Big Band et Denis Podalydès vous invitent à une drôle d’aventure : une histoire pas comme les autres, racontée par chacun des instruments du Big Band, qui vous fait voyager à travers les différents styles du jazz et c’est irrésistible !

Stéphane Guillon, toujours aussi caustique, fait ses adieux à la scène. Des adieux en trompe-l’œil sous la forme d’un pot de départ, de faux adieux… Dans une période ô combien sensible, un spectacle revigorant, salvateur, aux vertus profondément cathartiques.

Avec Vocello, les vibrations entremêlées des voix des chanteurs de l’ensemble vocal Sequenza 9.3 et du violoncelle d’Henri Demarquette touchent chacun profondément, en conjuguant pièces du passé et du présent.

C’est une histoire de famille contemporaine qui puise dans la mythologie des histoires pour enfants. Le père ressemble à l’Ogre, la mère à Cendrillon, le fils est le petit prince et l’amie et la grand-mère sont des figures de marraines, de fées ou de petites souris.

Avec le Jus de Bocse et Pumpkin en invitée, le projet de Médéric Collignon Hip-Hop tout samplement conjugue jazz, funk et rap pour revisiter le Hip-Hop des années 80. Incontournable

Avec d’originaux partis pris de mise en scène et la fougue de cinq jeunes acteurs, Pauline Bayle signe une extraordinaire adaptation de l’épopée immémoriale d’Homère, qui met en exergue la puissance du récit homérique avec des mots d’aujourd’hui. Absolument jubilatoire !

Chef de file du cirque mondial contemporain, le Cirque Eloize part à la conquête de l’Ouest avec cette comédie acrobatique et musicale haute en couleurs.

Un garçon et une fille transgressent les interdits en s’introduisant dans le théâtre alors qu’il est complètement fermé pour répéter une scène de Roméo et Juliette. Un spectacle émouvant qui permet une sensibilisation à l’un des grands classiques de Shakespeare et une découverte de l’univers scénique.

Cet unique opéra de Beethoven n’est pas seulement une merveille musicale, c’est une ode à l’amour et à l’espérance, un hymne à l’humanisme alliant humour et romantisme.

OXMO PUCCINO Hors-les-murs au Plan On l’a surnommé le « Black Jacques Brel » et pour cause ! Ce rappeur franco-malien sait jouer de la métaphore et se considère lui-même comme un « chansonnier » ou encore un « poémien ». En 20 ans de carrière et un disque d’or, il a collaboré avec les plus grands. Nous aurons le plaisir de nous rendre chez nos voisins du Plan, à Ris-Orangis, pour l’écouter dans le cadre de la soirée d’ouverture du Festival EM-FEST avec son nouveau projet qui, nous n’en doutons pas, saura ravir nos oreilles de sa poésie sauvage

La compagnie de nouveau cirque Proyecto precipicio a été sélectionnée pour la mise en œuvre du CLEA 2019-2020. Dans ce cadre, la compagnie donne à voir le projet « Lugar », qui émane de la volonté d’associer l’équilibrisme et la philosophie.

Si cette pièce de Marivaux est l’une des plus jouées, nous n’aurons jamais vu de représentation plus juste et plus fluide, portée par des comédiens talentueux qui donnent vie et force au texte, au point que l’on ne voit pas le temps passer !

Enchevêtrement d’histoires drôles et grinçantes où se mêlent théâtre, danse, marionnette et magie, Yokaï est une fable contemporaine sur l’entêtement vain, mais absolu, à vouloir être heureux.

De la danse classique au cirque, en passant par l’aïkido, elles convoquent dans ce duo mère-fille ce qu’elles ont en commun. Avec ce rapport de taille très contrasté, elles explorent, avec un plaisir non dissimulé, comment ces corps s’imbriquent, s’enlacent, s’embrassent et trouvent leur équilibre, jusqu’à en former un seul.

Inspiré de faits réels, L’Absence de guerre est un thriller politique à dimension shakespearienne, qui nous entraîne en temps réel dans les coulisses d’une campagne électorale haletante et sans pitié. Attention c’est très fort !

Paru en 1876, Le rêve d’un homme ridicule est l’un des derniers contes de Dostoïevski. Il exprime la quintessence de la culpabilité, des contradictions de la responsabilité individuelle et de l’envie de vivre. Pour son adaptation, Simon Pitaqaj s’entoure notamment du célèbre et génial acteur Denis Lavant.

Un danseur-dessinateur évolue sur une grande surface sombre, dans la pénombre. Il danse et peint à la fois, sans crayon ni pinceau… C’est autour d’un projet de Vincent Glowinski qu’une trentaine de personnes de notre territoire seront amenées à donner 3 représentations exceptionnelles.

Parcours chorégraphique jeune public du Centre culturel Desnos au Théâtre de Corbeil-Essonnes. Dans le cadre du Festival Rencontres Essonne Danse et en partenariat avec La Scène Nationale de l’Essonne Agora-Desnos

Conte fantastique, satire politique, histoire d’amour et chef-d’œuvre de la littérature russe du XXe siècle, l’adaptation du Maître et Marguerite par Igor Mendjisky prend des allures de grande veillée. En images et en musique, il nous invite à une traversée de ce magistral manifeste pour la liberté de penser.

Dans cette fantaisie visuelle et dansée dédiée au très jeune public de 18 mois à 6 ans, les jeunes spectateurs sont invités à la rencontre du ciel par le jeu de la danse, avec les images, les objets en suspension ou en mouvement, et la musique.

Pour la création de Kalakuta Republik, le chorégraphe originaire du Burkina Faso, Serge Aimé Coulibaly, s’est inspiré de Fela Kuti, l’inventeur de « l’afrobeat », compositeur, saxophoniste, chef d’orchestre mais aussi homme politique contestataire réprimé par la dictature militaire au Nigéria.

Après un premier spectacle sur l’école, un second sur les religions et un troisième sur la montée des extrêmes, Sophia Aram, l'irrévérencieuse chroniqueuse de France-Inter, poursuit son observation de la société en revisitant nos préjugés et nos petits arrangements avec l’amour…

Après plus de 600 représentations à travers le monde du spectacle Machine du cirque, la célèbre troupe québécoise s’embarque dans une nouvelle aventure avec la création de La Galerie, où l’humour et la virtuosité seront encore au rendez-vous.

Luce est une petite fille confinée par sa mère, la « demeurée », dans le secret de leur maison. Lorsque Solange, l’institutrice, lui ouvre la porte de l’école, c’est comme un appel d’air qui fait vaciller l’enfant, alors à la croisée de deux mondes.

Avec Despedirse*, La Cabine Leslie propose une expérience théâtrale immersive originale : équipé d’un casque audio, le spectateur est projeté au cœur d’un conte troublant sur la filiation à travers un impressionnant dispositif de « son binaural » (3D sonore).

Le Paris Percussion Group ? Voilà un orchestre de douze percussionnistes virtuoses qui déménage ! À découvrir absolument !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus