Chargement...

©2020 grandparissud.fr
Tous droits réservés

Un double plateau jazz d’exception pour clôturer en beauté la saison culturelle 2019-2020 du Théâtre et donner le coup d’envoi du Corbeil-Essonnes Jazz Festival qui fêtera ses 21 ans.

  • Horaires : de 20:30 à 21:15

Après un premier spectacle sur l’école, un second sur les religions et un troisième sur la montée des extrêmes, Sophia Aram, l'irrévérencieuse chroniqueuse de France-Inter, poursuit son observation de la société en revisitant nos préjugés et nos petits arrangements avec l’amour…

Avec Despedirse*, La Cabine Leslie propose une expérience théâtrale immersive originale : équipé d’un casque audio, le spectateur est projeté au cœur d’un conte troublant sur la filiation à travers un impressionnant dispositif de « son binaural » (3D sonore).

Dans cette fantaisie visuelle et dansée dédiée au très jeune public de 18 mois à 6 ans, les jeunes spectateurs sont invités à la rencontre du ciel par le jeu de la danse, avec les images, les objets en suspension ou en mouvement, et la musique.

Davantage que des chansons, c’est une expérience que les Fouteurs de Joie proposent. Dynamique. Tendre. Ephémère. Une expérience de l’instant, celle de la JOIE qui nous fait danser, rire et pleurer.

Stéphane Guillon, toujours aussi caustique, fait ses adieux à la scène. Des adieux en trompe-l’œil sous la forme d’un pot de départ, de faux adieux… Dans une période ô combien sensible, un spectacle revigorant, salvateur, aux vertus profondément cathartiques.

Pour la création de Kalakuta Republik, le chorégraphe originaire du Burkina Faso, Serge Aimé Coulibaly, s’est inspiré de Fela Kuti, l’inventeur de « l’afrobeat », compositeur, saxophoniste, chef d’orchestre mais aussi homme politique contestataire réprimé par la dictature militaire au Nigéria.

Après plus de 600 représentations à travers le monde du spectacle Machine du cirque, la célèbre troupe québécoise s’embarque dans une nouvelle aventure avec la création de La Galerie, où l’humour et la virtuosité seront encore au rendez-vous.

Conte fantastique, satire politique, histoire d’amour et chef-d’œuvre de la littérature russe du XXe siècle, l’adaptation du Maître et Marguerite par Igor Mendjisky prend des allures de grande veillée. En images et en musique, il nous invite à une traversée de ce magistral manifeste pour la liberté de penser.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus