Théâtre de Corbeil-Essonnes  



Rechercher
 


Mai 2019

M01 J02 V03 S04 D05 L06 M07 M08 J09 V10 S11 D12 L13 M14 M15 J16 V17 S18 D19 L20 M21 M22 J23 V24 S25 D26 L27 M28 M29 J30 V31

Newsletter
 


PAGE D'ACCUEIL

Théâtre à Corbeil-Essonnes

NOUS, LES PETITS ENFANTS DE TITO
Simon Pitacaj / compagnie Liria / Dès 12 ans

La Distribution et Crédits

De et avec Simon Pitaqaj Salle Goldoni
Auteur, metteur en scène, comédien : Simon Pitaqaj
Collaboration artistique : Cinzia Menga et Samuel Albaric
Création sonore : Cyrille Métivier
Création lumière : Flore Marvaud
Regard extérieur : Christophe Laluque
Administratrice : Carine Ekon
Production : Compagnie Liria
Coproduction : Théâtre de Corbeil-Essonnes
Soutiens : Conseil départemental de l’Essonne, Conseil régional d’Île-de-France, l’Amin Théâtre / La Friche (résidence de création) et création Le Colombier / Cie Langajà Groupement (Bagnolet).
Soutenue par la DRAC Île-de-France (compagnonnage avec la compagnie Amin Théâtre).
Ce texte a reçu les encouragements dans le cadre de l’Aide à la création du Centre National du Théâtre (ARTCENA).
Texte édité aux éditions Le Square.

 Les Horaires pour NOUS, LES PETITS ENFANTS DE TITO
 Retour à la Saison par thématique
 Retour au Calendrier des Spectacles 2018
 Retour au Calendrier des Spectacles 2019

Spectacle précédent
DUEL, OPUS 3

Spectacle suivant
A BIEN Y REFLECHIR, ET PUISQUE VOUS SOULEVEZ LA QUESTION, IL FAUDRA QUAND MEME TROUVER UN TITRE UN PEU PLUS PERCUTANT OU LA SORTIE DE RESIDENCE


La Critique Presse

« Pitaqaj interprète avec maestria le texte qu’il a écrit à partir de ses souvenirs de jeunesse. Un témoignage poignant, une remarquable leçon de théâtre et un éblouissant brûlot politique ». Catherine Robert, 23 avril 2018, La Terrasse

« Raconter sa propre histoire, c’est aussi raconter celle de l’ex-Yougoslavie, évoquer les vivants et les morts, l’onde de choc de cette guerre fratricide. Il le fait à voix nue, sans apitoiement, avec tendresse et dérision, seul sur le plateau, habillé seulement par la lumière et la musique. Il est lui-même et tous les personnages de son enfance. Voix unique et voix multiples ». Marina Da Silva, 12 mars 2018, L’Humanité.

 
PLAN DU SITE   |   PLAN D'ACCES